Chères et chers collègues, chères ami.e.s  AniMed

C’est avec grand plaisir que je peux vous annoncer la parution du numéro spécial 2023 de la revue siennoise I Quaderni del Ramo d’Oro. Ce numéro, dirigé par Francesca Prescendi et moi-même, porte sur des phénomènes d’appropriation des corporéités animales dans la production culturelle des sociétés anciennes (“Apparaître en animal / In forma animale”).

Vous pourrez télécharger gratuitement les articles au lien suivant : http://www.qro.unisi.it/frontend/node/296 

Ci-dessous vous trouverez le sommaire du numéro,

Bien cordialement,

Marco Vespa

Marco VESPA, Introduzione. Diventare altro, farsi animale nel mondo antico

p. I

Francesca PRESCENDI, Être semblable aux dieux : quelques réflexions sur la « similitude » entre divinité et animaux dans la culture romaine

p.1

Carmine PISANO, Divinità «simili» a uccelli in Omero: dalla morphéall’agency 

p.18

Doralice FABIANO, Hybridism of Greek River Gods. Animal Traits as « Relational Elements » within the Freshwater Pantheon 

p.35

Alessandra ROLLE, Aegyptiorum more. La dimension politique du thème du zoomorphisme dans la Rome tardo-républicaine

p.59

Beatrice LIETZ, Anagogia, Katagogia et les colombes d’Éryx

p.89

Alessandra SCALI, Specie caeleste resumpta. Serpenti e divinità a Roma: il caso di Esculapio a partire dai Fasti di Ovidio

p.101

Federica LAZZARI, Nomi bestiali? Sull’Apollo Korax cirenaico

p.116

Fabio SPADINI, Quando l’animale nasconde il potere dell’astro. Il caso delle Ciranidi e i nomi segreti dei pianeti 

p.137

Massimiliano DI FAZIO, Popoli del lupo e del picchio. Il ruolo degli animali nella «mitologia» dei popoli italici

p.160

Elena PONTELLI, Lo scudo e il collare. Cervidi nell’antica Etruria

p.184

Michel BRIAND, Les danses du devenir-animal : métamorphoses (et métaphores) comiques chez Sémonide, Aristophane et Lucien

p.210

Rosanna ROTA, Vita da cani e fame da lupo: le caratterizzazioni animalesche di un parassita plautino

p.239

Elodie PAUPE, Coqs, poules, et chapons au service de la satire dans le Gallus pugnans de Vadianus (1514)

p.259

Séminaire AniMed du 29 février 2024 (vidéo) ” Fauves : des cavernes aux arènes”

Agnès TESTU (Université de Perpignan Via Domitia, UMR 7194 HNHP UPVD-CNRS-MNHN Antenne de Tautavel) : « Carnivores et Hommes durant la Préhistoire : entre compétition féroce et concurrence utile ».

 

Hélène MÉNARD (UPV Montpellier 3, CRISES EA 4424) : « Des fauves au service de la justice dans le monde romain : attaquer, dévorer ou épargner ».

Séminaire « L’élevage (re)saisi par les historiens et les archéologues »

Bonjour à toutes et à tous,
 
La prochaine séance du séminaire « L’élevage (re)saisi par les historiens et les archéologues » (Geolab & Criham-FLSH Limoges, ArsCan-Paris 1 Sorbonne) aura lieu vendredi 1er mars (12h30-14h ; Univ. Nanterre) 
 
Nous écouterons Jérémy Clément (ArScAn, Paris Nanterre)
« Des prairies de Thessalie à la cour de Philippe II : le jeune Bucéphale avant Alexandre »
 
Lien Zoom : https://cnrs.zoom.us/j/95847445316?pwd=QXVkWlM3RnpyMm83SHVwUk1iREJIZz09

Bien à vous,
Dominique TM

AniMed, séance 2 “Fauves, des cavernes aux arènes”

Le séminaire AniMed “Animaux et sociétés” se déroulera le jeudi 29 février 2024 à Montpellier, sur le site de Saint Charles 1 (salle des colloques 2)de 17h30 à 19h30

Nous aurons le grand plaisir d’accueillir :

Agnès TESTU (Université de Perpignan Via Domitia, UMR 7194 HNHP UPVD-CNRS-MNHN Antenne de Tautavel) : « Carnivores et Hommes durant la Préhistoire : entre compétition féroce et concurrence utile ».

Hélène MÉNARD (UPV Montpellier 3, CRISES EA 4424) : « Des fauves au service de la justice dans le monde romain : attaquer, dévorer ou épargner ».

flyerA5-29-02-2024

Pour celles et ceux qui ne pourraient pas nous rejoindre, vous pouvez suivre la séance en visio-conférence :

https://univ-montp3.webex.com/univ-montp3/j.php?MTID=m48277184f18294e779deaf2676646a73

Chères et chers amies et amis  AniMed,

Le réseau AniMed a le plaisir de vous convier à la projection du film

Przewalski, le dernier cheval sauvage

à l’amphithéâtre de Saint Charles 2, Université Paul Valéry, Montpellier,

Sous l’égide de la MSH-SUD et dans le cadre de La MSH SUD fait son cinéma

Le mardi 05 mars à 17h30 en présence de son réalisateur Dominique Garing et des membres du réseau AniMed. La projection sera suivie d’un débat auquel nous serons heureux de vous accueillir !

XIè Rencontres archéozoologiques à Montpellier

Mis en avant

Les prochaines Rencontres Archéozoologiques se tiendront à Montpellier

le vendredi 21 juin 2024

Salle des Colloques 1, de 8h45 à 17h15

Université Paul-Valéry, site de Saint Charles 1, place Albert 1er.

Le programme et les résumés sont désormais disponibles ! (pdf ci-dessous)

Vous êtes cordialement invités à participer à cette XIème édition, à diffuser l’annonce et à convier toute personne intéressée par les relations entre les sociétés humaines et animales au cours du temps dans l’espace méditerranéen ; toutes les approches disciplinaires et les contextes chronologiques étant les bienvenus.

Au plaisir de vous accueillir parmi nous

Programme XI rencontres

Rencontres Archéozoologiques RESUMES

Séminaire AniMed du 25 janvier 2024 (vidéo) “Le cochon, histoire de lard”

Pierre BRULÉ (Université de Rennes 2) : « De la zootechnie à l’obscénité : la traversée des langages par le cochon en Grèce ancienne ».

Colin DUVAL (Éveha / UMR 7324 CITERES – LAT) : « Élevage et consommation du cochon en Gaule entre le deuxième âge du Fer et la période romaine ».

1ère séance 2024 AniMed “Le cochon, histoire de lard”

Le prochain séminaire AniMed “Animaux et sociétés” se déroulera le jeudi 25 janvier 2024 à Montpellier, sur le site de Saint Charles 1 (salle des colloques 2), de 17h30 à 19h30

Nous aurons le grand plaisir d’accueillir

Pierre BRULÉ (Université de Rennes 2) : « De la zootechnie à l’obscénité : la traversée des langages par le cochon en Grèce ancienne ».
Colin DUVAL (Éveha / UMR 7324 CITERES – LAT) : « Élevage et consommation du cochon en Gaule entre le deuxième âge du Fer et la période romaine ».

flyerA5-25-01-2024

44ème Rencontres internationales d’Archéologie et d’Histoire de Nice

Cher·es membres du GDR Bioarchéodat,
Les prochaines Rencontres internationales d’Archéologie et d’Histoire de Nice auront pour sujet : “Fumier, bouses et guano : ordures ou or brun ? Statut, usage et gestion des déjections animales depuis la Préhistoire ; potentiel archéologique et paléoenvironnemental”.
Vous trouverez ci-joint la première circulaire et le modèle de résumé. Communication (à envoyer avant le 15 février à l’adresse rencontresdenice2024@cepam.cnrs.fr)

Rencontres_Nice_Fumier_circulaire1

RencontresNice_Proposition

L’élevage (re)saisi par les historiens et les archéologues

Les séances du Séminaire « L’élevage (re)saisi par les historiens et les archéologues » (Geolab et Criham, CNRS-FLSH Limoges et ArScAn, Univ. Panthéon-Sorbonne) reprennent en 2024 avec une première séance le 19 janvier : Anne-Lise Binois (ArScAn Paris1), « La douve du foie, un parasite majeur des troupeaux ovins médiévaux (XIIIe-XIVe s.) : présence, perception et prévention »
 

JOURNÉE D’ÉTUDE : L’HOMME ET L’ANIMAL DANS L’HISTOIRE

JOURNÉE D’ÉTUDE : L’HOMME ET L’ANIMAL DANS L’HISTOIRE – Culturelle (herault.fr)

Depuis la nuit des temps, l’homme entretient une relation complexe avec l’animal. Dans le cadre de l’exposition, « Alain Ernoult – La sixième extinction », présentée à Pierresvives du 6 octobre 2023 au 27 janvier 2024, les Archives départementales de l’Hérault organisent une journée d’étude sur cette question épineuse avec des chercheurs issus de différentes disciplines. Des archéozoologues, des historiens, des anthropologues confronteront leurs regards tout au long de cette journée.

Programme :

10h – Cyprien Mureau (archéozoologue), Vianney Forest (archéozoologue-INRAP), « Les évolutions de l’exploitation animale entre Antiquité et Moyen Âge en Languedoc : témoignages archéozoologiques »

10h45 – Sylvain Olivier (historien / vice-président de l’université de Nîmes), « Des animaux et des hommes, dans la vallée du Salagou (XVIIe-XIXe siècle) »

11h15 – Elias Burgel (université de Caen, HisTéMé, UR 7455), « L’anguille fine et l’anguille grossière. Pêche, droit et police dans l’étang de Mauguio au XVIIIe siècle »

12h – Pause repas

14h – Julien Duvaux (archives départementales de l’Hérault), « Documenter l’histoire de la Bête du Gévaudan par les archives de l’Intendance de Languedoc »

14h30- Raphael Mathevet (CEFE-Directeur de recherche au CNRS), « Les sangliers. Géographies d’un animal politique »

15h15 – Frédéric Saumade (Aix-Marseille Université/IDEMEC-CNRS), « Les relations entre l’homme et l’animal : le regard d’un anthropologue »

l’Elevage (re)saisi par les historiens et les archéologues

Le séminaire de recherche sur l’Elevage (re)saisi par les historiens et les archéologues reprend avec deux séances en décembre 2023, à la FLSH de Limoges (Salle 011), ou en visio à cette adresse : https://bbb.unilim.fr/b/soa-aoj-o7h-gfa

Le jeudi 14 décembre 2023 (17h-19h)

Emmanuelle Tisserant (Univ. Toulouse) : « Les vaqueros doivent être Indiens parce qu’on n’a personne d’autre ». Élevage et colonisation en Californie au début du XIXe s. : acculturation, savoir-faire, travail, enjeux économiques, spatiaux, militaires »

Maîtresse de conférence en Histoire, Emmanuelle Perez-Tisserant est spécialiste de l’histoire de l’Amérique du Nord, plus particulièrement du XIXe siècle, et étudie la transformation des politiques hispano-mexicaines, indigènes et américaines après les révolutions du tournant du XVIIIe au XIXe siècle. Elle vient de publier Nuestra California Une histoire politique de la Californie mexicaine. De Zorro à la ruée vers l’or, PUR, 2023.

Le jeudi 21 décembre 2023 (17h-19h) 

Anne Blondeau Da Silva (Univ. Limoges)  : « Quand l’histoire de l’élevage éclaire les récits génomiques »

Maîtresse de conférence en écologie, Anne Blondeau Da Silva a codirigé en 2023 Les Liaisons pastorales. Coévolutions, ruptures, résistances, EdiSens et Réinventer le pastoralisme, Belin. 

Les animaux domestiques ont la particularité d’avoir évolué à l’interface entre les milieux naturels et anthropisés. Ainsi les génomes des différentes races animales (moutons, chèvres, vaches, etc.) ont été modelés par les contraintes environnementales mais aussi les pratiques culturelles et l’histoire des groupes humains qui les élèvent. La lecture des génomes nous délivre des récits passionnants. On découvre les empreintes nucléotidiques des adaptations aux territoires et aux sociétés, mais aussi les traces de profonds bouleversements. Le décryptage de ces signatures génétiques ne peut prendre tout son sens qu’à la lumière des trajectoires historiques et politiques que les populations animales et leurs éleveurs ont été amenés à emprunter.